Nathalie M. – Coach de projets professionnels

NATHALIE_ADISCOS
Quelle a été votre ville d’expatriation?
J’ai suivi mon mari à Lisbonne à l’occasion d’une expatriation professionnelle de 4 ans dans un milieu international. Je ne connaissais ni le pays, ni la langue. Je n’avais aucune relation sur place. Ce fut une expatriation en famille avec des enfants en maternelle/collège/lycée et un autre resté en France.

Quel a été votre projet sur place?
Mon projet principal était naturellement de maintenir un équilibre familial (couple, éducation des enfants, bien-être personnel…) et de vivre une expérience interculturelle intense. J’avais aussi le projet de continuer mon activité professionnelle de coach de carrière que j’exerçais depuis plusieurs années en France.

Pour cela, j’ai appris le portugais en 4 mois, j’ai ensuite créé un réseau international de coachs « The Expanders » pour soutenir le développement commercial des activités d’accompagnement au Portugal. Ce réseau existe et se développe toujours aujourd’hui.

Par ailleurs, j’ai exercé  en tant que coach auprès d’une clientèle internationale très variée (chefs d’entreprises, journalistes, enseignants, procureur, femmes en rupture professionnelle due à l’expatriation, artistes…) et en trois langues (français, anglais, portugais).

Pourquoi vouloir désormais partager votre expérience?
Pendant cette période à Lisbonne, je suis devenue chroniqueuse « Le clin d’œil du coach » pour un journal en ligne dédié à l’expatriation. J’ai donc mené au cours des années une réflexion sur les différentes situations vécues en expatriation. Dans mon activité de coach, j’ai également accompagnée de nombreuses personnes sur des problématiques professionnelles et personnelles liées à l’expatriation.

Un de mes parti-pris est de défendre l’idée qu’au-delà d’une préparation professionnelle individuelle, une expatriation se prépare en famille car c’est avant tout une expérience humaine. Contrairement aux croyances, les difficultés de toutes sortes au travail et en dehors, la dépression, le sentiment de solitude, d’incompréhension, l’éclatement familial et la perte de sens non seulement existent à l’expatriation mais sont accentués par la distance et le fait d’être étranger à une culture donnée.

Une expatriation réussie tant pour l’entreprise que pour les individus est une expatriation au cœur de laquelle chaque membre de la famille trouve sa place et ses possibilités de croissance.

Votre souvenir d’expatriation le plus marquant…
Ce qui m’a le plus marqué à l’expatriation c’est le sentiment qu’un français représente la France qu’il le veuille ou non. On projette sur lui des stéréotypes : la liberté d’expression, le glamour, le chic….. C’est fou ce qu’un français se reconnaît à l’étranger pour le meilleur (sa liberté d’expression) ou pour le pire (son sans-gêne). Cette idée d’être un ambassadeur de la France est très intéressante ou invalidante d’un point de vue professionnel et personnel.

Si vous n’aviez qu’un seul conseil à donner à un futur expatrié ?
Sans hésiter, je dirais faire le point sur ce que la famille veut absolument préserver pour bien vivre à l’expatriation (ex : revenir pour les vacances ou pas, avoir un appartement en centre-ville ou pas…) et ce qu’elle attend de son projet pour le présent et l’avenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s